24.7 C
Montpellier
dimanche 25 juillet 2021

Occitanie: où sera implanté le nouveau projet d’éoliennes en mer

Carte CNDP Zones d’implantations soumises à avis du public

Serpents de mer ou monstres du Loch Ness pour leurs opposants, les éoliennes en mer sont au nombre de zéro en France alors que les appels d’offres remontent à 2011. En Méditerranée et notamment en Occitanie, une enquête publique relance le feuilleton.Les zones proposées pour l’implantation couvrent les quatre départements de la côte.

Les éoliennes sont en berne en France, alors que que le Royaume-Uni possède près de 2 225 éoliennes en fonctionnement ce qui représente 45 % des installations européennes, en seconde position l’Allemagne (34%) et le Danemark (8%).
Lancés pourtant en 2011, il y a dix ans déjà, les premiers appels d’offre sur les côtes françaises de l’Atlantique et de la Manche ont vite pris l’eau, ralentis ou coulés par des recours d’associations diverses, pêcheurs, amis des oiseaux, des poissons et on en passe.

En Occitanie, tous concernés

Pour contourner cette méfiance et ces blocages, la dernière tentative s’est accompagnée de larges concertations, l’enquête publique sur les côtes normandes vient d’aboutir et l’appel d’offre a été lancé pour un parc d’éoliennes d’une puissance maximale de 1.000 mégawatts, c’est le plus gros parc en projet à ce jour en France.

En Bretagne, l’enquête publique s’est achevée en mai, l’appel d’offre devrait être lancé.

C’est désormais au tour de la Méditerranée, du 12 juillet au 31 octobre 2021, la Commission nationale du débat public (CNDP) lance une enquête pour recueillir les avis sur le lieu d’implantation de deux parcs d’éoliennes offshore de 250 MW. 

Le projet et les dossiers ici https://eos.debatpublic.fr/

Sur les zones soumises au choix, 2 d’entre elles seront impérativement en Occitanie et PACA. Les zones sélectionnées en Occitanie sont au large des Pyrénées Orientales,de l’Aude, de l’Hérault et du Gard. Selon la carte du CNDP, toutes les villes côtières sont donc concernées.

L’appel d’offre aboutira vraisemblablement après les présidentielles de 2022, pour une mise en service prévue entre 2027 et 2029. Les éoliennes flottantes, une vingtaine par parc, nécessitent près de 50 mètres de fond, elles pourront être placées à près de 19 km des côtes et seront vraisemblablement visibles à la ligne d’horizon.

Trois autres projets avancés d’éoliennes en mer sont en cours en Occitanie, au large de Gruissan,  Port-la-Nouvelle et à Leucate-Barcarès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici