CapMer Occitanie le magazine du patrimoine, de la mer et du littoral de la région Occitanie
23 juillet 2020
||||| 0 |||||
839

Méditerranée: parfois à 15° en plein été

Une mer à 17° à Sète en plein mois de juillet, 15° à Toulon, les eaux de baignade du Languedoc et d’une partie de la Provence peuvent connaitre pendant quelques jours de fortes baisses de température lorsque soufflent  les vents régionaux Mistral (Vallée du Rhône) et Tramontane (Languedoc).

Ces vents violents et froids qui arrivent du Nord,  amènent de l’air très frais et sec et poussent les nuages vers le large, ce qui donne un temps ensoleillé et trompeur pour les amateurs de trempette à bonne température. Car ces vents du nord poussent également la couche d’eau de mer en faisant remonter les eaux plus froides des profondeurs. Et du plancton ce qui est plutôt positif pour les sardines et anchois. Ce qui explique leur abondance au large du Port de Sète, premier port français de pêche sur notre Méditerranée. Mais pour les vacanciers tombés sur la mauvaise semaine c’est un peu la déception « quoique on s’est baignés quand même car on a l’habitude d’aller en Bretagne » plaisante Sébastien, un parisien en vacances à Valras plage .

Le phénomène baptisé Upwelling (remontée d’eau) se produit à plusieurs endroits du globe notamment en Californie ou aux Canaries, où les baigneurs amateurs d’eau chaude connaissent d’affreux quarts d’heure pour se mettre à l’eau en plein cagnard dans une eau gelée. Il faut alors redoubler d’attention car les écarts de température peuvent amener des hydrocutions.

De Sète à Marseille en passant par la Camargue, on se croirait presque en Bretagne du Nord certaines années,  le phénomène ne dure que quelques jours mais peut exceptionnellement se reproduire plusieurs fois pendant l’été.  Cette grande différence de température ne se rencontre pas à l’est de Toulon car le mistral n’atteint pas la Côte d’Azur qui est abritée.

A contrario, le vent régional « ami » des baigneurs est le Marin ,  un vent de secteur sud qui souffle sur le golfe du Lion et la Provence. C’est un vent humide et chaud, contrairement au mistral et à la tramontane. Il apporte un net réchauffement des eaux en surface du golfe du Lion. Du 25° degré assuré côté baignade. Encore plus efficace pour réchauffer les eaux de baignade, le Sirocco est aussi un vent du Sud,  chaud et sec en été, mais on l’observe assez rarement.

Pour en terminer avec les vents froids  Mistral et  Tramontane, difficile de prévoir un coup d’upwelling lorsque l’on programme ses vacances à l’avance. S’il s’agit d’aller à la mer pour un week-end, bien consulter les bulletins régionaux des vents et les sites qui donnent la température de la mer.

Sur le littoral de l’Occitanie, les rendus de plusieurs bouées permettent d’un coup d’œil de savoir si la baignade va être agréable.

Notre préféré

https://www.infoclimat.fr/cartes/observations-meteo/temps-reel/temperature-de-l-eau/carte-zoomable.html#9/42.3443/3.2149

  1. Infoclimat est le plus précis surtout pour nos côtes avec plusieurs bouées au large du Grau du Roi, Sète, Leucate et Banyuls.En cliquant sur les bouées, on accède aux relevés quasiment heure par heure. Une fonction permet même de retrouver la température de la mer à la même période l’année dernière. Malgré ce début juin maussade, les températures d’eau de baignade atteignent presque 23° entre Sète et le Grau du Roi, à la même période l’année dernière la mer était à peine à 17°.

2.Plus généraliste, Meteociel n’a pas de bouée relais, les tendances sont données avec un jour de retard.

https://www.meteociel.fr/observations-meteo/temperature-de-la-mer.php?jour=7&mois=6&annee=2017&mode=0&region=&sub=OK

Pour ceux qui préfèrent l’eau encore plus chaude, à savoir que dans les étangs comme celui de Thau, il faut rajouter environ +3° à la température de la mer en printemps/été. Par contre en hiver, c’est le contraire, l’étang de Thau affiche des températures plus basses que la mer.

Ajouter un commentaire